Un nouveau plan d’action en sécurité et prévention

Nouvelle
Pour la première fois, un comité-mixte composé de quatre représentants du Comité consultatif des résidants en HLM (CCR) et de trois représentants de l’Office, sont à l’origine du plan.

Pour la première fois, un comité-mixte composé de quatre représentants du Comité consultatif des résidants en HLM (CCR) et de trois représentants de l’Office, sont à l’origine du plan.

L'OMHM présente le tout nouveau Plan d’action intégré en sécurité et en prévention qui a été élaboré par un comité mixte pour les années 2021 à 2025.

Au fil des années, la sécurité, le sentiment de sécurité et la prévention ont toujours fait partie des enjeux de nos milieux de vie. Parfois mis en avant-plan, d’autres fois un peu moins visible, cet enjeu à malgré tout toujours fait partie des préoccupations des Montréalaises et des Montréalais, quelque soit leur milieu de vie. Le Plan d'action intégré en sécurité et en prévention 2021-2025 de l'OMHM se veut une continuité des plans d’action précédents et met de l’avant la sensibilisation et l'implication des employés, la participation des résidants et la collaboration de divers partenaires externes.

« Pour ce 4e plan d’action, nous avons fait en sorte qu’il soit le reflet de l’évolution du contexte et des besoins actuels en matière de sécurité et de prévention », mentionne Michel Fortin, chargé de projet en prévention. « Les outils que nous avons mis en place depuis 2005 sont encore pertinents. Mais les approches ont évolué et doivent continuer à évoluer en fonction des besoins. Les situations sont souvent complexes et nécessitent de miser sur des approches multisectorielles », précise M. Fortin.

Afin de parvenir à un plan qui se veut fidèle aux besoins, une nouvelle approche a été mise de l’avant pour sa préparation. « Pour la première fois, un comité-mixte composé de quatre représentants du Comité consultatif des résidants en HLM (CCR) et de trois représentants de l’Office, sont à l’origine du plan. Et pour approfondir les réflexions et s’assurer d’avoir une lecture 360° des situations, des consultations ont été menées auprès des unités administratives et des employés concernés par la prévention et la sécurité », soutient le chargé de projet en prévention.

Un comité qui « protège » le Plan d’action

Dans la foulée de ce nouveau plan, un comité de suivi du plan a été mis en place et débutera ses activités cet automne. « Les principaux mandats du comité seront de s’assurer que le Plan soit mis en œuvre, en faire le suivi et de jouer le rôle de chien de garde de sa réalisation », explique Nathalie Fortin, directrice de la gestion des milieux de vie. « Le comité devra aussi mener des réflexions stratégiques sur des enjeux qui pourraient émerger au fil du temps », termine-t-elle.

Cliquez ici pour consulter le Plan d'action intégré en sécurité et en prévention.