Travaux majeurs

Travaux majeurs sur les immeubles de l'OMHM

La planification des travaux majeurs de l’OMHM

Prendre soin du plus grand parc immobilier du Québec

L’OMHM dispose d’un parc immobilier évalué en janvier 2018 à plus de 3 milliards de dollars. De 2008 à 2017, plus de 828 millions de dollars ont été investis dans le remplacement, l’amélioration et la modernisation (RAM) des bâtiments par la Société d’habitation du Québec (SHQ), la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) et la Communauté métropolitaine de Montréal

Parallèlement au budget RAM annuel, l’OMHM a obtenu pour la première fois en 2017 un budget de régénération de 55,6 millions de dollars pour 3 ans. Ce montant est réservé à des projets spéciaux de remodelage, de démolition et de reconstruction.

Au cours des prochaines années, l’OMHM compte poursuivre ses efforts de rénovation, car un parc HLM en bon état contribue à assurer la sécurité des locataires et à faciliter l’intégration de ses résidants dans le quartier. 

L’OMHM a documenté sa démarche de travaux majeurs en vidéo.

Consulter les locataires
Capter les besoins des locataires
Prioriser les travaux
Gérer un chantier vivant

Inspections en continu

Tous nos bâtiments et logements sont inspectés de façon préventive. Ces inspections visent à répondre, notamment, aux exigences de la Régie du bâtiment et de la SHQ ainsi qu’aux changements de règles dans les domaines du bâtiment et de la construction. 

Nous inspectons en moyenne
  • chaque logement tous les deux ans et demi;
  • chaque bâtiment tous les cinq ans.
Cela nécessite chaque année l’inspection de
  • plus de 6 000 logements
  • plus de 300 bâtiments.

Les constats faits lors de ces inspections peuvent se transformer en demandes de réparations mineures, ou servir à établir les besoins de travaux majeurs et les budgets requis pour les réaliser. 

Comme les besoins en matière d’entretien du parc de HLM sont importants, l’OMHM priorise ses travaux en fonction des critères suivants:

  • la santé et la sécurité des locataires (ex. : balcons, trottoirs, moisissures);
  • l’effet sur l’étanchéité, la solidité ou l’intégrité de l’immeuble (ex.: façades, fenêtres, toitures);
  • les travaux identifiés à la suite des inspections. 

Nous prenons également en compte certaines demandes de locataires.

Conception des projets de travaux

Chaque fois que c’est possible, l’OMHM consulte les locataires du HLM touché par les travaux (voir la page Accompagnement des locataires). Il écoute leurs idées et leurs préoccupations, car ce sont eux qui ont l’expertise de l’usage des lieux. Or, les travaux sont une occasion d’améliorer, à terme, leur milieu et qualité de vie. Ces consultations permettent aussi d’obtenir l’adhésion des locataires et de renforcer leur sentiment d’appartenance envers leur milieu.

Un de nos locataires témoigne des retombées des travaux sur sa vie.

Denis Lévesque, des habitations Sainte-Catherine d’Alexandrie

Tous les locataires sont fortement encouragés à participer à ces rencontres qui sont annoncées dans l’immeuble.

Nourris par les échanges avec nos locataires, les professionnels de l’OMHM sont mieux outillés pour concevoir un projet qui répond à leurs besoins comme à ceux de l’immeuble.

Sélection de l’entrepreneur et préparation du chantier

L’entrepreneur responsable des travaux est sélectionné par appel d’offres public. Dès qu’il est connu, il est présenté aux locataires lors d’une rencontre d’information organisée quelques jours avant le début du chantier. C’est l’occasion d’établir un esprit de collaboration qui, habituellement, facilite la réalisation des travaux.

Chantier

Il faut savoir que les travaux sont généralement réalisés en présence des locataires.

Une équipe d’employés de l’OMHM disponible en tout temps se consacre à l’accompagnement des locataires. Elle organise des rencontres personnalisées et met en place des mesures d’atténuation pendant les travaux (activités, dédommagement ou relogement de certains locataires).

Des rencontres de groupe et de mi-chantier sont également organisées en collaboration avec les associations de locataires et les ressources du milieu.

Durée du chantier

La durée d’un chantier peut varier grandement selon les travaux à réaliser.

Par exemple, dans le cas de la réfection d’une toiture, il s’écoule environ cinq mois entre la décision d’entreprendre des travaux et leur exécution par l’entrepreneur.

Pour des travaux de complexité et d’ampleur moyennes (le remplacement de portes et fenêtres, par exemple), il faut compter environ huit mois après la prise de décision pour le début des travaux.

Les HLM de demain

Certains projets sont d’une envergure telle que la facture visuelle et le milieu de vie s’en trouvent entièrement transformés. Ces grands chantiers, aux budgets importants, permettent le remplacement, l’amélioration ou la modernisation de plusieurs composantes importantes d’un immeuble. Ils peuvent s’étendre sur plus d’une année et requièrent un accompagnement soutenu des locataires. 

Travaux majeurs des HLM

Dans ces projets, les consultations auprès des locataires commencent tôt et permettent des échanges sur des thèmes comme les habitudes de vie ou le confort, ainsi que la présentation de différentes options (aménagement de la cuisine, choix de matériaux ou couleurs des espaces communs).

L’OMHM nomme ces grands projets les HLM de demain. Les habitations suivantes en font partie: les habitations Saint-Michel Nord, les habitations Plamondon, les habitations Workman-Notre-Dame, les habitations Terrasse-Ontario, les habitations Drolet et les habitations Dollier-de-Casson.
 

Image
Les habitations Saint-Michel Nord

Les habitations Saint-Michel Nord

Image
Les habitations Plamondon

Les habitations Plamondon

Image
Les habitations Workman-Notre-Dame

Les habitations Workman-Notre-Dame

Image
Les habitations Terrasse-Ontario

Les habitations Terrasse-Ontario

Image
Les habitations Drolet

Les habitations Drolet

Image
Les habitations Dollier-de-Casson

Les habitations Dollier-de-Casson