Agent d’intervention à la salubrité

Date d'échéance : 

 

POSTE TEMPORAIREMENT VACANT

(Durée indéterminée)

Service de la salubrité

Salaire: À partir de 50 538 $

 

NATURE DE L'EMPLOI

Sous la supervision du directeur concerné, le rôle principal du titulaire consiste à intervenir auprès des locataires de l’Office dont les logements sont infestés d’insectes ou/et d’animaux nuisibles, inadéquatement entretenus ou encombrés afin de corriger la situation. Il travaille en collaboration avec différents intervenants internes et des organismes tels que C.L.S.C., entrepreneurs en extermination et organismes en économie sociale.

 

ADMISSIBILITÉ

Formation : Diplôme d’études collégiales (DEC) en assistance sociale, travail social ou éducation spécialisée.

Expérience : Trois (3) années d’expérience comme agent d’aide socio-économique, dont une année en relation d’aide ou d’assistance à une clientèle défavorisée.

Autre exigence : Toute personne salariée occupant cette fonction est tenue d’être munie en tout temps d’un permis de conduire valide et de n’être sous le coup d’aucune suspension ni interdiction de conduire.

Exemples d'équivalences généralement reconnues: Secondaire V général (DES) ou professionnel (DEP) et six (6) années d’expérience comme agent d’aide socio-économique dont une année en relation d’aide ou d’assistance à une clientèle défavorisée;
OU
DEC en sciences humaines et quatre (4) années d’expérience comme agent d’aide socioéconomique dont une (1) année en relation d’aide ou d’assistance à une clientèle défavorisée;
OU
Certificat universitaire en psychologie, sciences sociales, service social, intervention en milieu multiethnique, éducation interculturelle et trois (3) années d’expérience en relation d’aide ou d’assistance à une clientèle défavorisée;
OU
BAC en psychologie, sociologie, travail social et une (1) année d’expérience comme agent d’aide socio-économique en relation d’aide ou d’assistance à une clientèle défavorisée.

DIVERS

Bonne connaissance du français parlé et écrit et connaissance d’usage de l’anglais parlé. Bonne capacité rédactionnelle à l’écriture de différents rapports. Bonne connaissance des méthodes, techniques et principes de communication, d’animation de groupe et de résolution de problèmes, ainsi que du rôle des divers intervenants sociaux. Une connaissance des règles régissant la Régie du logement serait un atout.

 

EXEMPLES DE TÂCHES ET RESPONSABILITÉS

  • Reçoit, de son directeur, les demandes d’intervention relatives aux problèmes des locataires dont le logement est insalubre ou encombré.
  • Évalue la situation par une visite chez le locataire, analyse la problématique, intervient auprès du locataire afin de le conscientiser et le responsabiliser face à la problématique et s’assure de la collaboration du locataire pour corriger la situation dans un délai raisonnable. Recommande et met en pratique, le cas échéant, en fonction de la situation de vulnérabilité, des solutions originales pouvant être apportées aux situations survenues et s’assure que les solutions sont appliquées.
  • Organise et anime des réunions d’information avec les locataires visant la prévention, l’identification, l’élaboration et l’implantation de solutions visant à éradiquer les vermines et les animaux nuisibles présents dans les habitations. Au besoin, réfère le locataire vers les ressources appropriées.
  • Travaille en collaboration avec tous les intervenants tant internes (préposé aux relations avec les locataires, travailleur social, préposé à l’entretien et aux réparations, directeur, etc.) qu’externes (entrepreneurs en extermination, organismes tels que les CLSC et organismes en économie sociale).
  • En collaboration avec les secteurs, planifie et organise l’inspection des logements du parc immobilier. Assiste et supervise l’exterminateur lors de l’inspection des immeubles problématiques et durant les travaux d’extermination. Avise par écrit les locataires de l’inspection, s’assure de l’homologation et de l’usage adéquat des pesticides utilisés par les entrepreneurs en extermination. Accompagne le locataire dans toutes les étapes de l’extermination jusqu’à l’éradication du problème.
  • Fait l’évaluation des locataires qui sont en situation de vulnérabilité, met en place un plan d’intervention pour enrayer l’infestation, cible les logements à risque et s’assure du suivi des traitements effectués par les entrepreneurs.
  • Organise et dispense de la formation, sensibilise et conseille les divers intervenants internes et du milieu concernant l’insalubrité des logements et les moyens d’y remédier. Agit également à titre de conseiller, d’expert et de référence aux différents intervenants externes (ex : élus, inspecteurs de la Ville de Montréal et fournisseurs).
  • Prépare les dossiers devant faire l’objet d’audition à la Régie du logement dans les cas d’infestation de vermine, recommande les poursuites ou l’éviction, organise les rencontres préparatoires avec les locataires, assiste le procureur dans les procédures s’il y a lieu.
  • Témoigne et représente les intérêts de l’Office lors des audiences devant les tribunaux. En collaboration avec le Service juridique, coordonne les évictions pour des motifs de salubrité, agit à titre de personne-ressource et assiste à l’éviction.
  • Participe à l’élaboration, à la rédaction et à la mise à jour de documents (ex : procédures, politiques, rapports, normes, recommandations) liées à son domaine d’activité.
  • Traite les plaintes des locataires, des élus et des inspecteurs de la Ville de Montréal et agit comme répondant à leur endroit dans le suivi.
    Intervient dans des situations urgentes (présence de rats ou d’animaux sauvages, lettre 24h, intervention avec les médias) et impromptues requérant son expertise.
  • Assure, lorsque requis, l’exécution de toute activité connexe qu’il est raisonnablement en mesure d’accomplir.

 

Lieu de travail : 5800 rue Saint-Denis, Montréal (Québec)  H2S 3L5

 

DEMANDE D'INSCRIPTION

Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur curriculum vitae ainsi que leurs attestations d’études à l’attention du Service des ressources humaines, au plus tard le 24 mars 2019 à 16 h 30 par courriel à l’adresse suivante : ressources.humaines@omhm.qc.ca