Gestion durable des bâtiments

Les avantages que procure la conception de bâtiments durables sont multiples: ils coûtent moins cher à opérer, utilisent moins d’énergie, d’eau, de matériaux et, de ce fait, ont moins de répercussions sur l’environnement. 

De plus, les bâtiments durables permettent de s’adapter plus facilement aux changements d’usages, possèdent une vie économique plus longue, favorisent les retombées économiques locales et créent un environnement habitable plus sain pour les occupants.

Afin d’intégrer les principes du développement durable dans les travaux d’envergure, telle la conception, la construction ou la rénovation de bâtiments, et compte tenu des sommes importantes investies dans le cadre du plan d’infrastructure de Québec, l’OMHM a voulu impliquer tout son personnel technique ainsi que ses professionnels et partenaires dans le projet.  

Un Guide de référence pour l’intégration des principes de développement durable dans la construction et la rénovation des bâtiments est né de cette volonté et se veut un outil accompagnant les acteurs dans leur démarche. 

Consulter la version intégrale du Guide de référence pour l’intégration des principes de développement durable dans la construction et la rénovation des bâtiments.

 

Rénovation durable

Quand il s'agit d'aborder un projet de rénovation, le désir d'intégrer des stratégies de développement durable et de faire des choix plus éclairés est maintenant une préoccupation partagée par un plus grand nombre de gens, qu'il s'agisse du professionnel du bâtiment ou du bricoleur occasionnel.

Pour l’intégration de pratiques de développement durable dans l’entretien des bâtiments, le Guide de référence s'avère ainsi un outil essentiel autant pour le professionnel du bâtiment que pour le bricoleur occasionnel.

On y traite, entre autres, de critères faisant référence au choix des matériaux de construction, à la réduction de la consommation d’energie, à l’amélioration de la qualité de l’air, à la protection du patrimoine architectural, et ce, dans une réalité où des contraintes économiques peuvent restreindre la portée des projets. Finalement, une fiche de rétroaction sert à consigner les mesures qui ont effectivement été mises de l’avant dans le cadre de projets de rénovation.

Les 10 thèmes abordés répondent de manière concrète à des objectifs de développement durable:

  1. ÉNERGIE 
    Objectif: Réduire la consommation énergétique des bâtiments et favoriser l’utilisation d’énergies renouvelables.

  2. EAU
    Objectif: Réduire la demande en eau potable, la génération d’eaux usées ainsi que les répercussions sur les ressources hydriques.

  3. AIR
    Objectif: Améliorer la qualité de l'air intérieur et réduire les effets des émissions atmosphériques.

  4. MATÉRIAUX
    Objectif: Réduire l'incidence environnementale liée au cycle de la vie du produit et améliorer la qualité de l'air.

  5. GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES
    Objectif: Améliorer la qualité de l'air intérieur et réduire l'incidence environnementale liée au cycle de la vie du produit.

  6. EFFICACITÉ ÉCONOMIQUE
    Objectif: Assurer une prospérité économique favorable au progrès social et respectueuse de l'environnement.

  7. PATRIMOINE ARCHITECTURAL
    Objectif: Préserver le patrimoine architectural des lieux où sont réalisés des travaux de construction.

  8. SANTÉ ET QUALITÉ DE VIE
    Objectif: Améliorer la santé et la qualité de vie des occupants et du voisinage.

  9. ÉQUITÉ ET SOLIDARITÉ
    Objectif: Favoriser l’équité et la solidarité en matière de commodités de logement et de réalisation de travaux de rénovation.

  10. INFORMATION ET PARTICIPATION
    Objectif: Partager une vision des projets grâce à l'information et à la participation des usagers.

En intégrant des critères visant l’amélioration de la qualité de vie, de la santé et du confort des occupants, il devient évident de constater à quel point cette préoccupation dépasse la seule frontière des bâtiments.

Efficacité énergétique

Les projets d'économie d'énergie de l'OMHM pour les années 2007 et 2008 ont permis de réduire la consommation énergétique de 94 295 gigajoules, soit l'équivalent de la consommation énergétique annuelle de 1 347 logements!

Ces économies d’énergie ont, entre autres avantages, permis de réduire les émissions de 10 867 tonnes de gaz à effet de serre (ce qui équivaut aux émissions de 2 170 voitures) et de vendre ces crédits de carbone sur le marché volontaire de carbone.

L’OMHM, en poursuivant ses efforts pour améliorer sa performance énergétique et réduire ses émissions de gaz à effet de serre, souhaite contribuer à l’atteinte de l'objectif du gouvernement du Québec: une cible de réduction de 20 % des émissions de gaz à effet de serre sous le niveau de 1990 pour 2020.

Ainsi, pour la période 2010-2015, l’Office vise une réduction de 5 % de sa consommation énergétique et de 7 % de ses émissions de GES. Pour ce faire, des projets d’amélioration de la ventilation, de l’isolation et de l’étanchéité des enveloppes des bâtiments et de de la gestion des systèmes électromécaniques sont prévus. 

Cependant, pour atteindre ces objectifs, l’OMHM aura besoin de la précieuse collaboration de ses 40 000 locataires. En consultant la section Penser vert, vous trouverez des actions concrètes pour réduire votre consommation énergétique et votre consommation d'eau ainsi que des gestes à poser qui amélioreront vos pratiques de recyclage. Après tout, chacun a le pouvoir de faire sa part pour l’environnement et de lutter contre les changements climatiques. 

 

Accueil Accueil