La collaboration entre MU et l’OMHM se poursuit dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville

Jeudi 4 octobre 2018

MU et l’Office municipal d’habitation de Montréal (OMHM) ont inauguré le premier projet de murale à voir le jour dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville en présence de la mairesse Émilie Thuillier.

La Pangée est une œuvre extraordinaire chargée de significations qui a été réalisée aux habitations André-Grasset où vivent plus de 200 ménages composés de familles et de personnes âgées. L’artiste Danaé Brissonnet est allée à la rencontre des locataires pour illustrer cette sorte de « village global » que constitue ce HLM au cœur du district Saint-Sulpice. Pour l’OMHM et MU, cette murale compte parmi une vingtaine de projets majeurs issus de plus de 10 années de collaboration.

À partir d’un texte composé par MU et l’artiste, le directeur de l’entretien et des réparations des habitations André-Grasset, Samuel Chaput, a eu l’initiative d’installer une plaque pour permettre aux passants de comprendre cette fresque et la richesse de ce milieu de vie. On peut y lire : « La Pangée » qui signifie « toutes les terres »

Oiseau-continent

C’est cet oiseau qui est le continent unique entouré par la couleur de la mer. Il dépose son œuf, peint par les enfants du quartier, dans le nid de corail. C’est l’origine d’un nouveau départ et l’éclosion de nouveaux liens.

Il est la rencontre entre deux oiseaux migrateurs : la cigogne et la bernache. Les deux espèces migrant sur des continents différents, il incarne la communauté formée des gens venus d’ici et d’ailleurs.

Son aile, à moitié faite d’alvéoles d’abeille, symbolise la communauté créatrice et la richesse de l’entraide.

Accueil Accueil